La gendarmerie constate depuis plusieurs mois une nouvelle forme d'arnaque au niveau national, les escroqueries concernant les Comptes Professionnels de Formation (CPF).

L’arnaque au Compte Personnel de Formation (CPF) démarre généralement par un appel téléphonique d’une personne prétendant appartenir à la plate-forme « Mon Compte Formation » ou à un autre organisme.

 

L’escroc fait valoir des possibilités de droit à la formation pour tenter d’accéder au compte de la victime et l’inciter à s’inscrire, ou bien l’inscrire sans son consentement, ou encore à son insu, à une formation factice ou frauduleuse qui sera déduite du crédit de la victime.

En pratique, l’escroc demande le numéro de sécurité sociale de la victime pour accéder à son compte CPF. Parfois, il peut également demander le mot de passe d’accès à la plate-forme « Mon Compte Formation » ou bien créer directement un compte par téléphone avec la victime. Dans certains cas, l’escroc connaît déjà les nom, prénom et numéro de sécurité sociale de la victime. La victime peut également découvrir une inscription à une formation à son insu en se connectant à son compte CPF.

Il ne faut en aucun cas répondre favorablement aux demandes de ces individus. Si vous avez le moindre doute, il ne faut pas hésiter pas à demander les coordonnées de l'organisme de formation, afin d'effectuer un contre-appel. Dans tous les cas il ne faut jamais donner ses identifiants et mots de passe.

Ces CPF appartiennent à la Caisse des Dépôts à PARIS. De ce fait, l'argent détourné est celui de l'État.

Ce phénomène est répandu sur le territoire national. Il s'agit en général de délits d'escroquerie ou d'usurpation d'identité. Cependant, il existe aussi des personnes, qui, de leur plein gré, répondent favorablement aux injonctions des organismes de formation, nous sommes dans ce cadre sur de la vente forcée ou du démarchage insistant, venant très souvent de plate-forme en Israël ou au Maroc.

Inscription à la lettre d'informations

captcha