Comme vous avez pu malheureusement le constater depuis quelques semaines un phénomène national d'actes de sévices et de cruautés envers les chevaux se répand sur le territoire national jusqu'à tout récemment sur notre département à ARNAC LA POSTE.

Dans le cadre des surveillances générales, la Gendarmerie a et va continuer de prendre contact avec les gérants des centres équestres de notre circonscription et certains propriétaires d'équidés clairement identifiés afin de les sensibiliser pour qu’ils mettent en place des mesures de prévention et de protection simples comme :

  • Le passage quotidien ;
  • Eviter de laisser un licol quand l'animal est dans le pré ;
  • Rentrer les animaux la nuit dans les écuries si possibilité ;
  • Les rapprocher des habitations ;
  • Sensibiliser les voisins où les chevaux sont parqués ;
  • Poser des caméras de chasse... (piège, photo).

Ils peuvent également contacter les services de la Gendarmerie quand ils voient un véhicule stationné ou des individus suspects à proximité de leurs chevaux sans qu'il y ait une raison particulière.

Pour cela, il est primordial de noter le numéro d'immatriculation et éventuellement pouvoir décrire physiquement le ou les personnes.

Ils peuvent aussi s'abonner au site facebook de la Gendarmerie de la Haute-Vienne pour se tenir informé.

Si malheureusement, ce genre de fait venait à se produire, il est impératif de ne pas toucher et modifier la scène du délit et de prévenir immédiatement les services de Gendarmerie.

Le but recherché est avant tout préventif.

Inscription à la lettre d'informations

captcha