Historique

saint sylvestreLa commune de Saint-Sylvestre est située dans la région Limousin, dans le centre-est du département de la Haute-Vienne. Elle est située dans l’arrondissement de Limoges et le canton d’Ambazac. Les communes limitrophes sont Ambazac, Bonnac-la-Côte, Compreignac, Razès, Saint-Léger-la-Montagne.

La population est de 915 habitants. La commune s’étend sur 3 090 ha. Elle dispose d’un réseau de voirie communale de 32 kilomètres, elle est traversée par quatre routes départementales la RD 5 ( à l’ouest), la RD 44 qui traverse le bourg pour rejoindre Razès d’une part et d’autre part Ambazac, la RD 78 qui relie la commune à SAINT LEGER LA MONTAGNE, la RD 920 ( ancienne RN 20) est une route à grande circulation qui longe la commune, elle est désormais doublée par l’autoroute A20.

La création de l’Autoroute A 20 a constitué un atout important pour notre commune qui se trouve désormais à 15 minutes de l’entrée Nord de LIMOGES.

Le territoire de notre commune est devenu très attractif pour les familles désireuses d’un cadre de vie naturel sans s’éloigner de la grande ville. De ce fait la population a connu une forte croissance depuis 1999, l’école a été agrandie, les villages qui se dépeuplaient ont été à nouveau remplis et restaurés.
Un plan local d'Urbanisme est en cours, il devrait être adopté par la commune dans les prochains mois, il permettra la constructibilité de nouvelles parcelles et ainsi l'appel à de nouvelles constructions et l'apport d'habitants supplémentaires.
La municipalité de SAINT SYLVESTRE souhaite un développement raisonné de son territoire : préserver son identité naturelle et montagnarde, tout en favorisant l'accueil d'une population nouvelle.

 

Chiffres

La population actuelle est de 915 habitants.  Après avoir connu une forte augmentation de 1999 à 2015 ( 200 habitants). Elle a tendance a stagner depuis 4 ans, il semble que l'offre de possibilités de logements en soit la cause. La création d'un Plan Local d'Urbanisme pourrait permettre la reprise de cette croissance qui est souhaitable.

Une étude sur le logement fait apparaître les points suivants :

Depuis 1968, il s’est créé 181 logements, soit 4 par an en moyenne. Sur la même période, la population a progressé de 219 habitants, représentant 5 habitants en plus par an en moyenne.  En 2012, les résidences principales représentent 72,4 % du parc, contre 64,5 % en 1968

Depuis 2007, le nombre de résidences secondaires et de logements occasionnels diminue légèrement. En 2012, elles représentent 21,3 % du parc, contre 30,7 % en 1968.

Les logements vacants sont globalement stables depuis 1999. Leur proportion dans le parc total recule ces dernières décennies :12,8 % en 1990, 6,3 % en 2012.

Le taux de vacance du parc est de 9,3 % dans le département de la Haute-Vienne et de 7,8 % dans la CC Monts d’Ambazac et Val du Taurion, en 2012. A Saint-Sylvestre, cette vacance est principalement due à l’ancienneté de certaines constructions, plus difficiles à réhabiliter.